Cet article date de plus de 8 ans

Benoit Apparu clashe Bournazel sur twitter

Samedi 16 février, quelques élus parisiens de l'UMP se livrent à des escarmouches sur Twitter à propos de la venue de NKM à Paris.
Alors que NKM a officialisé vendredi sa venue sur Paris, Pierre-Yves Bournazel, autre candidat UMP déclaré à la primaire qui désignera le candidat du parti aux municipales dans la capitale, a exprimé son désaccord critiquant le parachutage de la maire de Longjumeau

Cela lui vaut aujourd'hui sur twitter, une succession de reproche et de mise en garde. Benoit Apparu, député UMP de la Marne déclenche les hostilités et s'adresse directement à Pierre-Yves Bournazel.

"Peut être serait-il judicieux de faire valoir votre projet plutôt que de commencer à taper sur les copains", écrit l'ancien ministre du logement. 

Le conseiller du XVIII ème arrondissement lui répond tout aussi directement et publiquement: "merci de ton aimable message, je défendrai mon projet pour Paris, sois rassuré".

Géraldine Poirault-Gauvin, élue du XV ème entre alors dans la danse et vient à la rescousse de son ami Bournazel et envoie le message suivant à Apparu. "SI un candidat débarquait chez toi en demandant que les élus locaux fassent allégeance. Tu ne te battrais pas?", écrit-elle.

C'est alors François-David Cravenne, spin-doctor de la fédération UMP de Paris et proche de Philippe Goujon et Jean-François Lamour qui lui répond. "Et c'est pour cela que Charon et toi soutenaient Borloo??? Valenciennes c'est bien plus loin que Longjumeau. #etonnantecohérence", écrit le fils du créateur des Césars.

Cravenne qui ne se prive pas d'un conseil adressé également publiquement à Bournazel, toujours par twitter. "Cher Pierre-Yves, tu as tout fait pour que Panafieu que tu soutenais aux primaires de 2006 ne tape pas sur ses concurrents. Fais pareil".

Rien de bien méchant, mais ces échanges montrent néanmoins une tension à l'UMP entre pro et anti NKM. Sous les yeux des twittos de gauche, ravis de ces mini-clashs. Une gauchosphère qui a déjà crée le compte parodique @NKM ParisChute pour critiquer la venue de Nathalie Kosciusko-Morizet sur Paris.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 polémique