Journée de la femme : et si on vous parlait de Lara…

Lara Croft est la star du reboot Tomb Raider / © Square Enix
Lara Croft est la star du reboot Tomb Raider / © Square Enix

Quoi de mieux que la Journée de la Femme pour vous parler d’une des héroïnes les plus emblématiques du jeu vidéo : Lara Croft, de retour depuis le 5 mars dans le reboot Tomb Raider. Avant son arrivée en 1996, les femmes dans les jeux vidéos avaient des rôles de bimbos. Lara a tout changé...

Par Olivier Couvreur

Certes, elle est arrivée à l’époque des polygones et premières modélisations 3D qui faisait la part belle à sa plastique aguicheuse et son short sexy qui ont fait fantasmer plus d’un ado boutonneux. Mais elle arrivait avec son caractère, bien trempé, et ça, dans le jeu vidéo, c’était totalement inédit.

Il y a eu d’autres essais après Lara. Bayonetta par exemple. Mais l’héroïne arrivée en 2010 n’a pas l’aura de Lara. Une aura qui malgré tout, après 16 années d’existence et de multiples opus en veux-tu en voilà, se décrépit peu à peu, laissant les fans sur le bas-côté. Lara a donc perdu de sa superbe, un comble !

Pour cette année 2013, l’éditeur Square Enix a donc décidé de tout remettre à plat. On appelle ça un « reboot » dans le monde du jeu vidéo. Repartir de zéro. Mais comment fait-on rennaître une icône ? C’est tout le challenge auquel a tenté de répondre le studio canadien Crystal Dynamics qui a eu en charge le développement de ce nouveau Tomb Raider, dans lequel on découvre une nouvelle Lara de 21 ans, plus moderne, plus timide mais toujours aussi exploratrice. Moins sexy diront certains ? Peut-être. Pas forcément. Disons qu’elle ressemble plus à la -jolie- voisine d’à côté et qu’on ne va pas s’en plaindre, car le jeu n’en devient que plus réaliste... >>> Lire la suite sur Capitale High-Tech

>> Le Blog Capitale High Tech

Sur le même sujet

Les + Lus