TWEETS : Les réactions politiques après la fête gâchée du PSG

Plusieurs responsables UMP ont dénoncé les échauffourées survenues à Paris en marge de la cérémonie de remise du trophée de champion de France de football au PSG, fustigeant "l'amateurisme" et "l'inertie inadmissible" de Manuel Valls. Le ministre de l'Intérieur a réagi ce matin sur Europe 1.

Un supporter brandit un fumigène lors de la remise du trophée de Champion au joueurs du PSG.
Un supporter brandit un fumigène lors de la remise du trophée de Champion au joueurs du PSG. © LANDOV/MAXPPP
Les célébrations de la victoire du PSG ont été stoppées net par des échauffourées qui ont fait 30 blessés, lundi soir. Claude Goasguen, député-maire UMP du XVIe arrondissement de Paris, théâtre d'incidents lundi soir liés à la célébration du titre du PSG, a demandé au ministre de l'Intérieur Manuel Valls d' "assumer" sa responsabilité, à ses yeux "totale", et de démissionner.
Pour Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate UMP à la mairie de Paris, la soirée du PSG a été "un vrai gâchis". "C'est très triste", a réagi NKM
"Je veux rappeler un fait : les coupables, ce sont les casseurs", a déclaré Manuel Valls, mardi au micro d'Europe 1."J'entends dire de la part de certains, à droite, dans l'opposition, à l'extrême-droite, que la police n'a pas fait son travail. Je me dis que la défense de l'ordre a vraiment changé de camp..." a-t-il poursuivi. "Il y a quelques semaines, ces mêmes parlementaires, ces mêmes responsables, ont mis en cause la police dans la gestion de l'ordre public pour ce qui concerne les manifestations contre le mariage pour tous. Des manifestants dont une partie, identitaires, groupes d'extrême-droite, s'en prenaient aux forces de l'ordre. Il y a donc aujourd'hui une mise en cause non pas du ministre de l'Intérieur mais des forces de l'ordre : ceci est inacceptable de la part de ces élus", a ajouté le ministre.
Manuel Valls : "les coupables, c'est les casseurs" par Europe1fr
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
psg football sport politique