Il s’attaque à la Française des Jeux

© THOMAS COEX / AFP]
© THOMAS COEX / AFP]

Ce lundi, Robert Riblet présente ses arguments devant le tribunal de Nanterre pour démontrer que, selon lui, la Française des Jeux manipule la chance avec ses jeux de grattage

Par Mathilde Riou

Pendant trois ans, cet ancien ingénieur industriel a mené son enquête dans 1500 buralistes. Il achète au total pour 33000 euros de jeux de grattage pour arriver à cette conclusion : la FDJ manipule la chance de ses joueurs. Pour lui chaque rouleau de tickets ne comportent qu’un seul gros lot de 20 € ou plus. Tous les autres sont perdants ou n’offrent que de petits gains. Une fois que le « gros lot » est gagné, les autres tickets du lot sont vendus.

Dans un premier temps, Robert Riblet a prévenu la Française des Jeux par courrier. L’entreprise lui a répondu en le menaçant de poursuites. Sur leur site, il est stipulé que les lots sont distribués de manière absolument aléatoire. L’apprenti enquêteur aurait refusé 30 000 euros de la FDJ qui aurait voulu le récompenser de la découverte de cette « faille » au sein de leur système.

>> Voir le reportage d'Antoine Marguet et Jean-Yves Blanc
DMCloud:71905
AUDIENCE PROCES FDJ

 

Sur le même sujet

Les + Lus