• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Athlétisme : Alain Mimoun est mort

© AFP
© AFP

Par Pôle internet avec AFP

C'était une petite silhouette frêle que l'on pouvait apercevoir encore courir sur les bords de Marne près de Champigny là où il résidait.

Alain Mimoun, légende de l'athlétisme français, est décédé jeudi soir à l'âge de 92 ans. Mimoun, ce sont des images en noir et blanc un peu saccadées, comme la foulée du marathonien en fin de course. Celle de sa victoire aux Jeux Olympiques de Melbourne en 56. Médaille d'or en marathon. Une consécration après plusieurs places d'honneur face à son éternel rival Emil Zatopek aux JO de 48 et 52.

Né le 1er janvier 1921 à El Telagh, en Algérie, Ali Mimoun Ould Kacha avait découvert la course à pied lors de son service militaire effectué chez les tirailleurs algériens. Sous le feu des canons allemands en 1944 à Monte Cassino (Italie), sa jambe gauche martyrisée par plusieurs éclats d'obus fut sauvée par un chirurgien inspiré.

Gaulliste fervent, il avait été un soutien indéfectible du RPR et de Jacques Chirac.

De nombreux stades portent son nom en région Ile de France, comme à Issy les Moulinaux ou à Nogent sur Marne où il avait habité.


Sur le même sujet

Gastronogeek, le cuisinier de l'imaginaire

Les + Lus