Un TGV à bas coût Ouigo annulé, 169 passagers dorment chez Disney

Un TGV à bas coût Ouigo de la SNCF, devant relier Marne-la-Vallée (Seine-et-Marne) à Marseille, a été annulé lundi soir, obligeant 169 passagers à passer la nuit dans des hôtels du parc Disneyland

© France 3
"On a relogé 169 personnes dans 71 chambres", a précisé un porte-parole d'Euro Disney. Selon la police, c'est au total "400 personnes sur le carreau" qui ont dormi dans des hôtels autour de Marne-la-Vallée.

Le train "Ouigo 6271 qui devait partir à 20H44 (lundi) a été annulé" suite à "une panne de radio dans le train", a expliqué une porte-parole de la SNCF. L'entreprise précise que "200 voyageurs étaient présents en gare" au moment de l'annulation "et ont pris un train plus tard dans la soirée", tandis que 500 autres ont obtenu des places dans des trains mardi en fin de matinée, et sont rentrées chez elles pour la nuit ou ont été hébergées. "Les passagers ont obtenu un remboursement de 50%" du prix de leur voyage "car un autre moyen de transport leur a été fourni", a-t-elle précisé.

La SNCF a lancé cette année ses nouveaux TGV à bas coût Ouigo, des trains moins chers en classe unique avec des billets à partir de 10 euros, censés attirer de nouveaux clients à la grande vitesse. Ces trains partent depuis la gare excentrée de Marne-la-Vallée, à une cinquantaine de kilomètres à l'est de Paris, et de nombreux services (bagages supplémentaires, prise de courant...) sont payants, selon le modèle adopté par les compagnies aériennes low cost.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sncf transports tourisme