• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Escroquerie à la vente de matelas: quatre personnes écrouées, 400.000 euros de biens saisis

Trois hommes et une femme ont été écroués, soupçonnés d'être à l'origine d'une vaste escroquerie de vente de matelas à des personnes vulnérables, environ 500, dans toute la France. Les victimes résident plus particulièrement en région parisienne et dans le Sud-Ouest.

Par Emmanuèle Bailly

Trois hommes et une femme ont été écroués, soupçonnés d'être à l'origine d'une vaste escroquerie de vente de matelas à des personnes vulnérables, environ 500, dans toute la France, a-t-on appris vendredi de source proche du dossier. Sur les huit personnes placées lundi en garde à vue en Dordogne, quatre ont été écrouées et trois placées sous contrôle judiciaire après leur mise en examen pour "escroquerie en bande organisée, recel habituel, blanchiment, abus de faiblesse et infractions multiples au démarchage".

Elles encourent jusqu'à 10 ans de prison. Les victimes résident dans toute la France, plus particulièrement en région parisienne et dans le Sud-Ouest.
Lors des interpellations, les enquêteurs ont saisi 400.000 euros de biens, essentiellement des véhicules, remorques et caravanes, mais également de comptes bancaires, une maison et un terrain en Gironde.

Les malfaiteurs identifiaient des personnes vulnérables, très âgées, malades, sous tutelle ou curatelle, et leur faisaient acheter des matelas de faible qualité
jusqu'à 15.000 euros l'unité.

L'enquête avait été lancée au printemps 2012 à la suite de deux plaintes des parquets de Limoges et de Bordeaux. Les faits étaient généralement dénoncés par la famille ou le médecin des victimes.

Une association devrait se constituer pour aider les nombreuses victimes, souvent seules, à obtenir dédommagement.

Sur le même sujet

cirque Romanès

Les + Lus