• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Bernard Debré sur France3 Paris : il faudra réduire le nombre de fonctionnaires et de maire-adjoints

© Jacques Demarthon/AFP Photos
© Jacques Demarthon/AFP Photos

Bernard Debré, l'un des principaux piliers de la candidate à la Mairie de Paris, Nathalie Kosciusko-Morizet, NKM, à la Mairie de Paris pour 2014, était sur le plateau du 12/13, pour Samedi Politique

Par Christian Meyze

Invité, ce samedi 23 novembre, de Samedi politique, avec William Van Qui et Jean-Noël Mirande, Bernard Debré, député UMP de la 15ème circonscription de Paris, a largement commenté la campagne électorale de la droite parisienne. Au passage, il est revenu sur l'affaire de la fermeture des urgences de l'hôpital de l'Hôtel-Dieu, en précisant qu'à ses yeux de médecin, la décision de fermeture était une erreur et qu'il faudrait revenir dessus.
DMCloud:129781
Bernard Debré Urgences de l'Hôtel-Dieu


Bernard Debré, l'un des principaux soutiens de la candidate Nathalie Kosciusko-Morizet, a également abordé la question de la fiscalité et des finances locales de la Ville de Paris. Il affirme qu'il faudra faire des économies, et qu'à ce titre, il faudra supprimer "entre 10 et 15 pour cent des emplois municipaux" et qu'il faudra réduire le nombre des maires-adjoints et de leurs équipes.
DMCloud:129783
Bernard Debré. Fiscalité. Nombre de fonctionnaires municipaux

 

Sur le même sujet

Gastronogeek, le cuisinier de l'imaginaire

Les + Lus