Cet article date de plus de 7 ans

A Poissy, le chef de la police municipale emprisonné pour violences conjugales

Le chef de la police municipale et directeur de la sécurité de la ville de Poissy, dans les Yvelines a été emprisonné dimanche après avoir été mis en examen pour violences conjugales.
C’est une mauvaise publicité pour les forces de l’ordre. Dimanche, le chef de la police municipale et directeur de la sécurité de la ville de Poissy, dans les Yvelines, a été placé en détention après sa mise en examen pour séquestration, violences aggravées et menaces de mort à l’encontre de son épouse, apprend-t-on dans le Parisien.

Vendredi dernier, après avoir été menottée et bâillonnée par son mari, l’épouse du chef de la police avait donné l’alerte et porté plainte. Elle venait alors de se libérer du garage où il la tenait captive et où il lui avait coupé plusieurs mèches de cheveux.

Lors de sa garde à vue, le fonctionnaire de 35 ans est en partie passé aux aveux. Il dit avoir soupçonné sa femme, une employée au service de l'Etat-civil de la mairie de Poissy, d’avoir été infidèle.

L’enquête a été confiée à la brigade de protection de la famille. En poste depuis trois ans, le chef de la police a été suspendu de ses fonctions à titre conservatoire par arrêté municipal. La direction de la police municipale et de la sécurité a été confiée à son adjoint.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
violence police