Cet article date de plus de 7 ans

Euro Disney va faire l'objet d'une recapitalisation d'un milliard d'euros

Euro Disney, qui exploite le parc d'attractions Disneyland Paris, vient d'annoncer ce matin une recapitalisation d'un milliard d'euros par la maison mère The Walt Disney Company. Objectif : combler l'énorme dette du parc mais surtout donner les moyens pour les projets futurs. 
Le groupe Euro Disney, qui traîne depuis ses débuts une énorme dette, va bénéficier d'une recapitalisation d'un milliard d'euros par la maison mère, The Walt Disney Company. De quoi permettre de renflouer les caisses donc, mais aussi de préparer plus sereinement l'avenir.

Cette proposition de recapitalisation d'Euro Disney est essentielle pour renforcer sa solidité financière et permettre au groupe de continuer à investir dans le parc afin d'améliorer l'expérience visiteur"


Les chiffres évoqués : 250 millions d'euros pour améliorer la situation de la trésorerie et 750 millions d'euros pour faire passer la dette du groupe en dessous du milliard d'euros (contre 1,7 milliard actuellement). "Cela va nous faire économiser plus de 800 millions d'euros en dix ans", a déclaré le directeur financier du groupe, Mark Stead. "Disneyland Paris est la première destination touristique en Europe, mais la dégradation de l'environnement économique et le poids de la dette du groupe ont fortement impacté ses recettes et sa liquidité", déclarait de son côté Tom Wolber, le nouveau président d'Euro
Disney, qui a pris ses fonctions mi-septembre. "Cette proposition de recapitalisation d'Euro Disney est essentielle pour renforcer sa solidité financière et permettre au groupe de continuer à investir dans le parc afin d'améliorer l'expérience visiteur", a-t-il dit.

Cette décision devrait se traduire par une probable OPA et pourrait aboutir à un retrait d'Euro Disney de la bourse de Paris. "C'est une éventualité, mais ce n'est pas absolument pas l'intention ni la finalité de l'opération. C'est entre les mains des actionnaires", a indiqué Mark Stead. Une heure après l'annonce de l'opération, lundi matin, l'action avait perdu près de 20% de sa valeur.

La fréquentation des deux parcs du site de Marne-la-Vallée, Disneyland Paris et Walt Disney Studios, a de nouveau sensiblement chuté en 2014, a averti Euro Disney lundi, avec pour l'exercice 2014 (clos au 30 septembre) entre 14,1 et 14,2 millions de visiteurs, soit 700.000 à 800.000 de moins qu'en 2013, année qui avait déjà été marquée par un recul de plus d'un million d'entrées et le passage sous les 15 millions.
durée de la vidéo: 01 min 31
CE extraordinaire à EuroDisney

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie tourisme