• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Un gros trafiquant de drogue présumé de Seine-Saint-Denis écroué

© AFP
© AFP

Un homme de 38 ans, considéré par les enquêteurs comme l'un des plus importants trafiquants de drogue de Seine-Saint-Denis, a été mis en examen à Paris et écroué.

Par Isabelle Audin

Il a été arrêté vendredi par la police qui a saisi dans son garage sept kalachnikovs et 640 kilos de cannabis.

Surveillé pendant de longs mois par les enquêteurs de la police judiciaire de Seine-Saint-Denis, cet homme est suspecté d'avoir importé des centaines de kilos de cannabis depuis le Maghreb et d'avoir fourni les cités de Sevran, notamment celle des Beaudottes, selon une source proche du dossier.

Cette cité était devenue célèbre en 2011 quand le maire EELV de Sevran, Stéphane Gatignon, en avait appelé à des "casques bleus" face à la violence et au trafic qui la gangrènent.

Quatre autres suspects avaient été arrêtés vendredi. Ils ont aussi été mis en examen par un juge de la JIRS, unité spécialisé dans ce type de criminalité et trois d'entre eux ont été incarcérés. Le quatrième a été placé sous contrôle judiciaire mais le parquet de Paris a fait appel, a précisé la source judiciaire.

Les mises en examen ont été prononcées dans le cadre d'une information judiciaire ouverte pour importation de stupéfiants en bande organisée, trafic de stupéfiants, mais aussi pour acquisition, détention ou cession illégales en bande organisée d'armes de catégorie A et B, a précisé cette source.

Les enquêteurs espèrent avoir porté un lourd coup au trafic de drogue à Sevran en "démantelant le réseau" de celui qu'ils considèrent comme "le principal fournisseur de stupéfiants" de la ville, avait indiqué lundi la source proche du dossier.

Lors de son interpellation, à Aulnay-sous-Bois, le trafiquant présumé était en train de livrer de la drogue à un client, selon la source proche du dossier. Il
avait été "filé pendant quelques nuits consécutives", ce qui a permis de remonter au garage où il cachait 7 kalachnikovs et 640 kilos de cannabis.

Les policiers ont ensuite arrêté quatre de ses clients, trafiquants de drogue présumés, et récupéré 300 grammes de cocaïne, 30.000 euros en liquide et un pistolet automatique de calibre 9 mm.

Sur le même sujet

La difficile lutte contre les ouvertures intempestives de bouches à incendie

Les + Lus