Cet article date de plus de 6 ans

21e édition du Sidaction : les bénévoles sont mobilisés

La 21e édition du Sidaction, opération de levée de fonds pour la recherche et prévention contre le sida, se déroule ce week-end pour refuser la banalisation face à la maladie alors qu'un sondage montre une fois encore que l'utilisation de préservatif parmi les jeunes est loin d'être un réflexe.
L'édition 2015 du Sidaction mobilisera cette année jusqu'à dimanche 29 mars de nombreux animateurs et bénévoles alors que l' édition 2014 avait permis d'enregistrer environ 5 millions d'euros de promesses de dons.

"Nous sommes loin d'en avoir fini" commentent Pierre Bergé et Line Renaud, président et vice-présidente du Sidaction. Continuons à nous battre et refusons la banalisation. 35 millions de personnes porteuses d'un virus mortel pour lequel il n'existe aucune guérison possible, ce n'est pas banal" expliquent-ils alors qu'un sondage vient confirmer, année après année, que parmi les jeunes les rapports sexuels protégés ne sont pas la norme.

Cette enquête réalisée par l'Ifop auprès des 15-24 ans montre pourtant que le préservatif est clairement identifié comme le moyen principal pour empêcher la transmission du virus. Malgré tout une bonne part de ces jeunes avouent ne pas utiliser de préservatif même en cas de partenaires irréguliers.

Le sondage a été réalisé du 11 au 16 mars auprès d'un échantillon représentatif de 993 personnes âgées de 15 à 24 ans par internet.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sida santé