Cet article date de plus de 6 ans

Nantes-PSG : Paris ne lâche rien et reprend la tête de la Ligue 1

Le Paris Saint-Germain l'a emporté ce dimanche soir contre le FC Nantes (2-0), en match de clôture de la 35e journée de Ligue 1.Cette victoire permet aux Parisiens de reprendre leurs distances avec Lyon, 2e du championnat à 3 points. 
Les Parisiens félicitent Cavani, auteur du premier but de Paris à Nantes (victoire finale 2-0).
Les Parisiens félicitent Cavani, auteur du premier but de Paris à Nantes (victoire finale 2-0). © AMIEN MEYER / AFP
Paris a su géré la pression, et ne s'est pas raté, dans un stade de la Beaujoire plein à craquer (35.000 spectateurs). Il fallait bien cela pour remettre les lyonnais à distance, 3 points derrière. Les Lyonnais qui avaient mis la pression sur les joueurs de Laurent Blanc avec leur victoire 2-0 sur Evian Thonon samedi après-midi. Et c'est sur le même score que les Parisiens ont dominé les Nantais ce dimanche. 

Comme contre Lille il y a une semaine (6-1), comme face à Metz mardi soir (3-1), le scénario a été d'entrée favorable aux Parisiens, avec l'ouverture du score par Cavani dès la 3e minute (1-0). Malgré cela, il faut reconnaître chez les Canaris la très belle combativité dont ils ont fait preuve tout au long de la rencontre, aidé par un superbe public qui a donné de la voix du début à la fin. 

Le deuxième but inscrit par les Parisiens est venu d'une superbe passe d'Ibrahimovic, déjà impliqué sur le premier but, vers Matuidi (31e, 2-0). Le Français marquait là son 3e but de la saison de Ligue 1. 
Paris aurait pu enfoncer le clou davantage, si Cavani n'avait pas buté sur Riou à plusieurs reprises. Les Nantais eux, aussi, se sont montré dangereux de temps à autre, mais la charnière centrale Thiago Silva / Marquinhos s'est tout de même montrée très solide. Sur les rares moments où elle a été prise à défaut, Douchez, titulaire dans les cages parisienne en l'absence de Sirigu, s'est montré vigilant, comme ces deux ballons captés à la 19e (tête de Gakpé) et la 41e minute (tête de Bedoya).

La seconde mi-temps a baissé quelque peu d'intensité. Mais le résultat est là pour Paris : les revoilà en tête de la Ligue 1, avec 3 points d'avance sur leur dauphin lyonnais, alors qu'il reste seulement 3 matches à jouer et 9 points à distribuer. De bon augure pour la suite ? Nous verrons cela dès le week-end prochain, avec une belle affiche pour Paris, qui recevra Guingamp (vendredi 8 mai à 20h30). Lyon de son côté,  se déplacera à Caen. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ligue 1 psg football sport