• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Lundi de Pentecôte: qui travaille et combien ça rapporte ?

La "journée de solidarité", destinée à favoriser l'autonomie des personnes âgées ou handicapées, devrait rapporter plus de 2,4 milliards d'euros en 2015. Elle s'organise "à la carte" dans l'entreprise depuis 2008.

Par Emmanuèle Bailly

La "journée de solidarité", fixée initialement le lundi de Pentecôte, a rapporté 2,43 milliards d'euros en 2014, et ce lundi restera chômé pour la plupart des Français, ce jour dédié aux seniors s'organisant "à la carte" depuis 2008. Selon le cabinet Randstad, l'activité économique va chuter de 70% en moyenne, et sept salariés sur dix ne travailleront pas aujourd'hui. 

Créée après la canicule meurtrière de 2003, la "journée de solidarité" a rapporté 23,5 milliards d’euros au total depuis sa mise en place

La loi du 30 juin 2004 instaure un jour de travail supplémentaire non rémunéré pour les salariés et, en contrepartie de la valeur ajoutée ainsi créée, une "contribution solidarité autonomie" (CSA), égale à 0,3% de la masse salariale, à la charge des employeurs. C'est la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA) qui est chargée d'en gérer la recette.

En 2014, 2,43 milliards d'euros ont été collectés par les employeurs publics et privés. La CNSA a redistribué 1,458 milliard d'euros au bénéfice des personnes âgées et 972 millions d'euros au bénéfice des personnes handicapées, précise la Caisse.





Sur le même sujet

Le festival d'Auvers-sur-Oise dans les crèches et les entreprises

Les + Lus