Attention : les agriculteurs bloquent les pompes à essence à partir de lundi

© Benjamin Cremel/AFP Photos
© Benjamin Cremel/AFP Photos

Pour dénoncer ce qu'il appellent "le double langage" du gouvernement sur les accords internationaux et  les importations de matières premières, les agriculteurs vont bloquer les dépôts de carburant donc la distribution d'essence pour plusieurs jours 

Par Christian Meyze et AFP

La FNSEA, premier syndicat agricole, et les CDJA (Centre des Jeunes Agriculteurs) ont décidé pour lundi matin, 11 juin, le début d'un mouvement de blocage des raffineries et dépôts de carburant, pour dénoncer les contradictions d'un gouvernement qui exige de ses agriculteurs des normes qu'il n'impose pas aux produits agricoles importés.

Ces blocages, qui pour certains peuvent démarrer dès dimanche, sont, pour l'instant, prévus jusqu'au mercredi 13 juin, mais seront reconductibles.



Ces blocages sont largement soutenus par les associations spécialisées de la FNSEA qui rassemblent les éleveurs de bovins (FNB), porcins (FNP) et laitiers (FNPL) ainsi que les producteurs d'oléoprotéagineux (FOP).


L'huile de palme comme déclencheur

Le "détonateur" ou la "goutte d'eau qui a fait déborder le vase" des agriculteurs, c'est l'autorisation donnée à Total d'importer massivement de l'huile de palme pour faire tourner sa "bio-raffinerie" de La Mède, dans les Bouches-du-Rhône, dès cet été. Ce recours à l'huile de palme importée, au mépris de tous les discours sur l'huile de palme et la déforestation, est aussi considéré comme une concurrence frontale avec la production française de colza

Les agriculteurs, qui s'estiment pénalisés par rapport aux importations venus du monde entier (Europe comprise), réclament en priorité que le gouvernement s'engage à ne pas leur rajouter encore de nouvelles normes.


Tous les sites d'Ile-de-France

Officiellement, 13 sites sur 90 dépôts seront bloqués, mais pour l'Ile-de-France, tous les sites sont concernés : Coignières dans les Yvelines, Grandpuits en Seine-et-Marne, Gennevilliers dans les Hauts-de-Seine, et Grigny dans l'Essonne.
Prudence, donc si vous avez besoin de votre voiture la semaine prochaine !

Sur le même sujet

Villeneuve-Saint-Georges : drame suite à l'intervention des pompiers.

Les + Lus