• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Le burn out parental : comment se faire aider?

Vous êtes une maman ou un papa tout le temps épuisé(e), débordé(e), et vous êtes à cran quand il s’agit de vous occuper de vos enfants. Vous êtes peut-être en train de faire un burn-out parental. Voici quelques tuyaux pour vous aider à reprendre le dessus. 

Par Julie Jacquard


On l’a dit et on le répète, il est très important d’en parler, à votre médecin d’abord, à un psychologue aussi. Vous pouvez également trouver de l’aide auprès d’associations, dans des lieux de parole et de dialogue pour les parents, comme Les Pâtes au Beurre
Il y a une antenne dans la région, à la maison périnatale de Boulogne-Billancourt.
Là-bas, on vous accueille, le mercredi de 17h30 à 19h30. C’est gratuit, anonyme et sans rdv.
Vous y allez seul(e), ou avec vos enfants. Vous pourrez bénéficier d’un soutien psychologique et vous pourrez parler ouvertement de toutes vos préoccupations, vos doutes, vos angoisses, avec des professionnels de la relation parents/enfants.

Plusieurs livres pour vous aider

Le burn out parental n’est pas un phénomène nouveau, mais on en parle aujourd’hui de plus en plus. Et il y a donc de nombreux ouvrages qui s’intéressent à ce problème. Citons celui-là : "Le burn-out parental, l’éviter et s’en sortir" aux Editions Odile Jacob.
Les deux auteures sont toutes les deux psychologues et mamans. Elles ont recueilli de nombreux témoignages de parents et vous proposent leur éclairage pour mieux comprendre comment le burn-out se développe.
Vous verrez que vous n’êtes pas le ou la seul(e) dans cette situation.
Vous pourrez aussi faire des tests pratiques pour savoir si le burn-out est proche ou déjà là. Enfin bien sûr, il y a tout un tas de conseils pour vous aider à reprendre le dessus, et vous faire déculpabiliser.
Etre un bon parent ce n’est pas être parfait !

Un podcast sur la maternité, sans langue de bois

Ca s'appelle Bliss Stories.
Plusieurs femmes nous racontent leur vécu, leur grossesse, leur accouchement, leur vision de la parentalité, tout ça sans fard, sans détour et sans tabou…
Et ça fait du bien à entendre parce que devenir parent c’est vraiment merveilleux c’est vrai, mais c’est aussi beaucoup de responsabilités, et on n’est pas toujours bien préparé.
D’ailleurs ça ne s’apprend pas, ça se vit, mais entendre les autres en parler, ça aide.
Clémentine Galey va donc à la rencontre de femmes, de mamans qui partagent avec nous des conseils et des détails pas toujours croustillants mais qu’on aurait bien aimé, nous aussi connaître avant d’accoucher.
 

Sur le même sujet

Procès tentative attentat près de Notre-Dame de Paris

Les + Lus