• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Circulation : une vaste opération escargot des taxis, ambulances et auto-écoles autour de Paris

Le périphérique parisien (illustration) / © PHILIPPE LOPEZ / AFP
Le périphérique parisien (illustration) / © PHILIPPE LOPEZ / AFP

Attention des embouteillages sont à prévoir lundi matin autour de Paris. Des taxis, des ambulances et des voitures d'auto-école doivent manifester ensemble. Neuf cortèges partiront des aéroports de Roissy et d'Orly, de la Défense et de plusieurs portes du périphérique.

Par France 3 Paris IDF / VP avec AFP

Des taxis, des ambulances et des voitures d'auto-école doivent manifester ensemble lundi matin aux aurores. Quatre cortèges convergeront vers Paris. Ils doivent partir des aéroports de Roissy et d'Orly, de la Défense et du centre commercial de Torcy. Cinq autres cortèges s'élanceront de différentes portes du périphérique (Porte de la Vilette, la Porte de la Clignancourt, Porte d'Auteuil, Porte de Bagnolet et Porte d'Italie).

Ensemble, ils vont mener une opération escargot qui les conduira jusqu'au boulevard Raspail à Paris. La circulation sur les axes qui rejoignent la capitale risque donc d'être fortement ralentie.
La préfecture de police conseille aux automobilistes de contourner les itinéraires empruntés par les manifestants : les autoroutes A1, A4 etA6, l'avenue Charles-de-Gaulle à Neuilly-sur-Seine qui relie la Défense au périphérique. Il est également conseillé d'éviter ce dernier vers lequel les cortèges vont converger.

 

Taxis, auto-écoles et ambulanciers contre les réformes du gouvernement

Dans la ligne de mire des taxis, le projet de loi d'orientation des mobilités qui selon l'intersyndicale (CFDT, CGT, Elite, FO, SUD) menace leur profession. Les VTC pourraient en effet bénéficier des autorisations de circulation dans les couloirs de bus ou les stations sur la voie publique qui leur sont réservées.

Les auto-écoles protestent contre la réforme du permis de conduire qui comprend l'agrément national des auto-écoles et la possibilité pour un candidat de s'inscrire directement à l'examen. Selon les syndicats (CNPA et Unidec) les plateformes en ligne seraient privilégiées par le gouvernement.

Les ambulanciers représentés par l'Association de défense des transporteurs sanitaires (ADTS) sont toujours mobilisés sur la réforme du financement des transports de santé

Consultez le trafic en temps réel.

Sur le même sujet

Le restaurant Corleone suscite l'indignation

Les + Lus