Pas de couvre-feu, rentrée scolaire maintenue… Quelles sont les mesures annoncées suite au conseil de défense sanitaire ?

Alors qu’un conseil de défense sanitaire était organisé ce lundi après-midi, le Premier ministre Jean Castex a annoncé plusieurs mesures face au rebond de l’épidémie de Covid-19.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Quelles mesures prendre face au variant Omicron, et au fort rebond épidémique en France ? Jean Castex a tenu une conférence de presse ce lundi à 19h15, pour présenter les arbitrages retenus par le gouvernement à l'issue du conseil de défense sanitaire et du conseil des ministres organisés ce lundi après-midi.

Le Premier ministre a annoncé un accroissement des sanctions pour les faux pass sanitaires, et un raccourcissement du délai avant la dose de rappel, concernant la vaccination. Ce délai, actuellement de quatre mois, passe à trois mois. Le télétravail devient par ailleurs "obligatoire" quand cela est possible, à raison de "trois jours minimum par semaine".

La consommation debout dans les cafés et les bars sera interdite à compter du 3 janvier, pour trois semaines. La consommation de boisson et de nourriture est interdite dans les cinémas, les théâtres et les transports collectifs. Jean Castex a également annoncé une interdiction des concerts debout ainsi qu’un retour des jauges pour les grands événements : 2 000 personnes pour les événements en intérieur, et 5 000 personnes en extérieur.

A noter que la rentrée des classes, prévue pour le 3 janvier, n'est pas reportée, et que les cours ne sont pas basculés en distanciel. Valérie Pécresse, présidente de la région Île-de-France et candidate LR à l’élection présidentielle, s’était dite favorable à un report de 7 jours de la rentrée scolaire. Pour le 31 décembre, il n'y aura par ailleurs pas de couvre-feu. A Paris, les grandes festivités sont toutefois déjà annulées.

Un jeune de 20-30 ans sur trente testé positive à Paris

A Paris, le taux d'incidence est de 1814 cas pour 100 000 habitants selon les derniers chiffres de CovidTracker. D’après le fondateur du site, Guillaume Rozier, une personne sur trente a été testée positive la semaine dernière, parmi les jeunes âgés de 20 à 30 ans dans la capitale.

Le nombre de cas quotidiens et les hospitalisations sont aussi à la hausse au niveau régional.

A noter que le taux de vaccination est de 81,9% à Paris (première injection), contre 77,7% au niveau national, d’après les chiffres de l’Assurance Maladie, au 12 décembre dernier. La liste des centres de vaccination ouverts pendant les fêtes de fin d’année est disponible sur le site de l’Agence Régionale de Santé (ARS) d’Île-de-France.