Cet article date de plus de 5 ans

Contre les ascenseurs en panne, les habitants organisent la riposte

C'est une situation ancienne, récurrente et insupportable : les ascenseurs qui ne fonctionnent pas pendant des semaines, voire des mois dans les banlieues nord de Paris, en Seine-Saint-Denis ou dans le Val-d'Oise. Exaspérés, cette fois, des habitants organisent la riposte.
Aux Musiciens, à Argenteuil (Val-d'Oise), comme à la cité de l'Europe à Aulnay-sous-Bois ou Paul-Eluard à Bobigny (Seine-Saint-Denis), c'est à chaque fois la même plainte, la même exaspération: des ascenseurs qui fonctionnent par intermittence ou sont à l'arrêt depuis plusieurs mois, des délais d'intervention très longs, trop longs et des réparations sans effet.


Incivilités et vétusté

Une exaspération aussi sans doute dûe à l'argumentation de nombre de bailleurs qui affirment que ces pannes sont les conséquences "d'actes d'incivilités et de vol de matériels". Les incivilités, c'est vrai, il y en a. Mais elles ont souvent bon dos et on les invoque un peu trop facilement. Car les pannes, les soucis de fonctionnement sont aussi souvent le résultat de la vétusté, du mauvais entretien, de la multiplication des systèmes électroniques qui vieillissent peu et mal et de la disparition des sociétés d'ascenseurs qui ont souvent disparu lorsque surviennent les problèmes sur le matériel qu'elles ont construit et installé. Le secteur, par ailleurs très actif et puissant lorsqu'il s'agit de faire du lobbying, mériterait de faire l'objet d'un sérieux coup de ménage.

Cette fois, des responsables d'amicales de plusieurs quartiers se sont constitués en collectif. Ils ont rencontré un avocat afin de réfléchir à la possibilité d'une action de groupe et entendent désormais faire pression sur les bailleurs. Reportage à Aulnay-sous-Bois et à Bobigny avec Fanny Bouteiller et Pierre Pachoud 
durée de la vidéo: 01 min 53
Mobilisation ascenseurs en panne ©France3 Paris



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société