Dans les coulisses du Parc Zoologique de Paris : la grande volière

Parmi les espèces présentes dans la grande volière du Parc zoologique de Paris, les flamands roses voyagent, au gré de leur migration, du delta du Niger à la Camargue. / © OLIVIER MORIN / AFP
Parmi les espèces présentes dans la grande volière du Parc zoologique de Paris, les flamands roses voyagent, au gré de leur migration, du delta du Niger à la Camargue. / © OLIVIER MORIN / AFP

Cet été, France 3 Paris Île-de-France vous propose une série aux côtés du personnel du Parc Zoologique de Paris. La grande volière du parc recrée un écosystème similaire à celui du delta du Niger. On y trouve une vingtaine d'espèces d'oiseaux en vol libre, dont certaines en voie de disparition.

Par France 3 Paris Île-de-France

 Au printemps, la grande volière se mue en nurserie. La vingtaine d'espèces qui occupe cet espace de plus de 12m de hauteur se met à couver des oeufs... En plâtre. Les soigneurs de cette biozone qui recrée un environnement proche de celui du delta du Niger utilisent ce stratagème pour optimiser la reproduction des 160 pensionnaires de la volière et éviter que des oeufs ne soient cassés dans des mouvements de panique.

Parmi les espèces présentes, des oiseaux migrateurs comme les flamants roses ou les limicoles mais aussi d'autres plus rares. Il ne reste plus que 400 ibis chauves au Maroc, pays qui regroupe pourtant 95% des individus de cette espèce. La volière sert ainsi de cadre à des programmes de conservation de cette espèce. Le Parc zoologique de Paris prend part à plus de trente plans d’élevages d’espèces et en coordonne cinq pour l’ensemble de l’Europe.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Deux paysagistes proposent une tombe-jardin plus écologique et moins chère

Les + Lus