Cet article date de plus de 3 ans

Dans les coulisses du Parc Zoologique de Paris : Pierre, l'amoureux des plantes

Cet été, France 3 Paris Île-de-France vous propose une série aux côtés du personnel du Parc Zoologique de Paris. Sans les plantes, pas d'animaux. Loin de n'être qu'un décor, les zones paysagères sont aussi une composante essentielle du confort et de l'alimentation des pensionnaires du parc.
Le Parc Zoologique de Paris s'étend sur 14 hectares.
Le Parc Zoologique de Paris s'étend sur 14 hectares. © BERTRAND GUAY / AFP
Cinq grandes zones géographiques ou biozones et 16 milieux naturels. 171 000 plants de 870 espèces végétales différentes. Le Parc Zoologique de Paris, c'est aussi une véritable mosaïque de paysages. Cinq jardiniers permanents entretiennent les 14 hectares du parc. En haute saison, du mois d’avril à octobre, ils sont six de plus.

Ces petites mains ont un rôle essentiel. Le matin, elles ont deux heures, avant l'ouverture, pour que tout soit impeccable dans les différentes zones, de la pampa minérale à la savane arbustive. Il s'agit alors d'entretenir les paysages et réparer les dégradations dues au public ou aux animaux.

Mais le jardinier a aussi un travail en lien avec les animaux. Il leur fournit la base de leur chaîne alimentaire et doit parfois intervenir dans les enclos... Sous l'oeil prudent des soigneurs.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
parc zoologique de paris animaux sorties et loisirs loisirs vacances