• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Dans les coulisses du Zoo de Paris : l'échographie de madame raie

© France 3 Paris IDF
© France 3 Paris IDF

Moins invasives, moins stressantes, les nouvelles méthodes d'échographie facilitent les examens sur les animaux sauvages. Y compris sous l'eau, dans le cas de la raie d'eau douce.

Par France 3 Paris Île-de-France

Dans leur bassin d’eau douce, les raies à aiguillon communes cohabitent avec les iguanes et font plutôt bon ménage. Le couple de raies, de jeunes adultes, attendent aussi un heureux événement. La femelle, en pleine gestation, passe une échographie un gros mois avant la naissance.

Cette opération, réalisée grâce à une sonde reliée en wifi à un ordinateur, doit permettre de connaître le nombre de petits, qui peut être compris entre 3 et 21. Elle est réalisée en présence des soigneurs, à même, grâce à la complicité qu'ils développent avec les animaux, de détecter tout signe de fatigue anormale. Ils seront également déterminants dans la décision de séparer ou non le mâle et la femelle pour la fin de la gestation. 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Une partie des candidats de Cédric Villani sélectionnés par tirage au sort

Les + Lus