Cet article date de plus de 5 ans

Dans les Yvelines, les drones au service de l'agriculture

Le secteur des nouvelles technologies a le vent en poupe dans l'agriculture. Les cultivateurs sont devenus les premiers utilisateurs de drones en France. Des engins volants qui les aident à optimiser leur consommation d'engrais.
Des drones au service de l'agriculture, dans les Yvelines.
Des drones au service de l'agriculture, dans les Yvelines. © France 3 Paris IDF
Un agriculteur, pilote de drone... Depuis un an, Guillaume a ajouté à la liste de ses outils un engin high-tech, sorte d'oiseau technologique, qui permet de survoler les champs. Equipé de quatre capteurs, dont un infrarouge, ce drone est capable d'enregistrer "l'état de santé" des parcelles. 

Carte détaillée de la présence d'azote

En moins de cinq minutes, le drone réalise une cinquantaine de prises de vue, à 150 mètres d'altitude. Grâce à un traitement informatique, les donnés récoltées permettent de détecter les zones en manque d'azote, sur la parcelle de blé. 

"Le drone va me dire : le blé n'a pas assez d'engrais... Donc j'en remettrai. Ou il va me dire, j'ai suffisamment d'engrais. Là, je n'en remettrai pas. Ça me permet de faire des économies...", estime Frédéric Pétillon, céréalier à Neauphle-Le-Vieux, dans les Yvelines.

8.000 agriculteurs ont fait appel à la PME Airinov, l'une des seules en France à proposer ce type de diagnostic. 80 % des vols de drone se font aujourd'hui, en France, au-dessus des champs !

VOIR le reportage
durée de la vidéo: 01 min 53
Dans les Yvelines, les drones au service de l'agriculture

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture économie innovation sorties et loisirs