• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Le débat de la primaire résumé en 7 chansons de Bob Dylan

© afp
© afp

Qui a gagné le premier débat de la primaire de la droite et du centre ? La réponse du meilleur expert mondial de la politique française: Bob Dylan

Par Daic Audouit


Bob Dylan est un visionnaire. La preuve, il a eu le prix Nobel de littérature. Il n'avait même pas besoin de suivre le premier débat des candidats à la primaire de la droite et du centre. 

Il y a cinquante ans, il écrivait déjà une chanson pour chacun d'entre eux. En tout cas, elles donnent parfaitement le ton de la prestation de chacun d'entre eux hier soir. 


Nathalie Kosciusko-Morizet : "the Times They are a changin"
The times they are changing


Un chanson cousue main, pour NKM, qui a répété inlassablement que les temps avaient changé. Sous toutes les formes, sous toutes les coutures. Un message martelé depuis son entrée en campagne. Sur le plateau de France:Info, elle a fredonné une chanson de Bob se félicitant du choix de l'académie suédoise. Un choix qui change. Les jurés du prix Nobel vont-ils voter à la primaire ?

Bruno Le Maire : "I want you"

I Want you


Bruno Le Maire aurait bien mis une option sur la chanson précédente. Mais c'est lui qui s'est adressé le plus directement aux Français. Pas de façon très subtile toujours. Une drague dure mais avec du désir. "I want you so bad". 


Alain Juppé : "Hurricane"

Hurricane


Alain Juppé, la force tranquille. Hurricane, c'est l'histoire de Rubin Carter, boxeur noir, condamné pour triple meurtre qui bénéficia d'un non-lieu en fin de parcours judiciare. Alain Juppé, lui a été condamné, mais le non-lieu, il l'attend de l'opinion publique à cette élection. 

Jean-François Copé : "Like a Rolling stone"

Like a rolling stone


"Like a rolling stone", c'est l'histoire d'une déchéance. Celle d'une femme qui a tout perdu. Comme Jean-François Copé qui avec cette primaire tente de retrouver le chemin de la maison de sa famille politique. Mais contrairement à ce que dit la chanson, il a continué à marcher fièrement et à parler fort hier soir. La rédemption est-elle au bas de la montagne ?

Jean-Frédéric Poisson : "Knocking on heaven'door"

Knocking on heaven's door

Avec sa cravate rouge, Jean-Frédéric Poisson avait l'air d'un premier communiant. Je sais, c'est un peu facile pour le représentant du parti chrétien démocrate. Mais hier, il a joué à l'homme sage avec de la hauteur. Déjà en route pour le paradis ? Participer à cette primaire suffit à sa félicité.  


Nicolas Sarkozy : "Don't think twice it's all right"

Don't think twice, it is over


"Don't think twice, it is over" est l'histoire d'une rupture. Celle de Nicoals Sarkozy avec le peuple français ? Trop tôt pour le dire. Mais hier, il est apparu un peu nerveux, pas forcément à l'aise, tentant de retrouver l'amour avec de vieilles recettes. Faut-il recoucher avec son ex ?Bob Dylan pense que non. Et vous ?


François Fillon : "Blowin in the wind"

Blowin in the wind

François Fillon s'interroge. Dans combien de temps, va-t-il décoller dans les sondages ? La réponse est donc dans le vent de novembre. Et il s'annonce plutôt mauvais ce vent. Combien de campagnes, un candidat doit-il faire avant qu'on l'appelle président ?

Sur le même sujet

Le festival d'Auvers-sur-Oise dans les crèches et les entreprises

Les + Lus