Dimanche en politique : 80 Km/h sur la route, une mesure qui fait polémique

© France 3 Paris
© France 3 Paris

Claude Got, Denis Astagneau et François Durovray sont les invités de Florent Carrière, ce dimanche 25 mars à 11h30 dans Dimanche en politique, pour débattre de la limitation de la vitesse à 80 km/heure sur les routes bidirectionnelles sans séparateur.

Par Christian Meyze

« Le gouvernement a tendance à penser que tout doit se décider depuis Paris et que tous ceux qui sont sur les territoires, ne comprennent rien à la vie »
Ces propos ont été tenus par François Durovray.  Le président LR du département de l’Essonne est en colère contre le gouvernement au sujet de la mesure qui doit entrer en application le 1er juillet, les 80 km/h sur les routes bidirectionnelles sans séparateur.
Dimanche en poltique - François Durovray


Il est l’un des 36 présidents de départements à avoir demandé, en vain, au Premier ministre de renoncer à l’application de cette mesure. Si l’élu est conscient que la lutte contre l’insécurité routière est une priorité, il s’oppose sur la méthode et dénonce le manque de concertation avec les conseils départementaux qui gèrent « 80 à 90% du réseau routier ».

« J’ai une bonne connaissance de mon réseau routier en Essonne. 1450 km de routes départementales. Parfois, il faut réduire la vitesse, parfois il faut lutter contre le stationnement, d’autrefois renforcer l’équipement routier ».
Pour François Durovray, les présidents sont les mieux placés pour améliorer la sécurité routière.

Dimanche en politique, c'est dimanche 25 mars, à 11h30

Sur le même sujet

La solution radicale de la mairie de Saint-Ouen pour se débarrasser du trafic de drogue

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés