Cet article date de plus de 5 ans

Echauffourées sur la place de la République, en marge de la Nuit debout

Jets de projectiles, voiture de police incendiée... Des échauffourées ont opposé une centaine de personnes aux forces de l'ordre, place de la République, en marge de la 23ème Nuit debout, dans la nuit de vendredi à samedi.
Une foule rassemblée place de la République, lors de la Nuit debout, le 22 avril 2016.
Une foule rassemblée place de la République, lors de la Nuit debout, le 22 avril 2016. © PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP
Douze personnes ont été interpellées et placées en garde à vue, à l'issue d'échauffourées qui ont opposé une centaine de personnes aux forces de l'ordre, vendredi soir, sur la place de la République à Paris. Des incidents qui se sont déroulés en marge de la mobilisation Nuit debout, qui occupe chaque soir la place de la République, depuis le 31 mars.
durée de la vidéo: 00 min 28
Echauffourées sur la place de la République, en marge de la Nuit debout
LIRE aussi : Manifestation sauvage et dégradations dans les 10ème et 19ème arrondissements

Selon la préfecture de police, des fonctionnaires de police ainsi que leur véhicule ont été la cible de jets de projectiles, vers 23 heures. Peu après minuit, un cortège d'une "centaine d'individus" s'est ensuite dirigé vers le boulevard du faubourg Saint-Martin, avant d'être contenu par la police. Les forces de l'ordre ont alors de nouveau été la cible de jets de projectiles.

Retour au calme vers 2 heures 30

Dans un communiqué, la préfecture de police précise qu'un véhicule de police "stationné à proximité a été volontairement incendié et totalement détruit". Deux véhicules de la RATP et un troisième véhicule de police ont été visés par des projectiles. Les échauffourées se sont ainsi multipliées jusqu'à deux heures du matin, précise la préfecture de police, "nécessitant l'usage de gaz lacrymogène".

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
nuit debout économie manifestation social