EELV : moins bien qu'en 2010 mais toujours incontournable pour une victoire de la gauche

Publié le Mis à jour le

En Ile-de-France, le parti écologiste obtient un score nettement inférieur à celui décroché par Cécile Duflot lors des régionales 2010 mais avec plus de 7% des voix, EELV reste un allié incontournable pour Claude Bartolone au second tour. 

Crédité de 7,5 à 8% des voix au soir du premier tour de ces élections régionales en Ile-de-France, les écologistes perdent du terrain par rapport au scrutin de 2010 (16,58% des voix au 1er tour).  Leur score - au dessus du seuil de 5% nécessaire pour fusionner au second tour - constitue néanmoins un réservoir de voix pour le PS. 

Au siège d'EELV, l'heure était donc au soulagement comme ont pu le constater Genevieve Faure et Isabelle Audin
durée de la vidéo: 01 min 21
Ambiance EELV au soir du 1er tour
Secrétaire nationale d'Europe-Écologie-Les-Verts et tête de liste en IDF, Emmanuelle Cosse (EELV), a appelé "au rassemblement de toute la gauche et des écologistes pour battre la droite". Pour Pierre Serne, tête de liste EELV dans le Val-de-Marne, l'heure de la négociation a commencé avec pour objectif "d'amener des propositions écologistes dans le programme de second tour" mais aussi d'obtenir un nombre de sièges correct. 
Suivez le premier tour des régionales en Île-de-France minute par minute !

► Résultats, réactions, analyses... Suivez le fil de ce premier tour des élections régionales en Île-de-France tout au long de la journée et de la soirée sur notre LIVE minute par minute !
Retrouvez aussi notre dossier complet spécial Elections régionales