Déraillement d'un train à Brétigny : 6 morts, le bilan est définitif

Publié le Mis à jour le
Écrit par VP avec AFP
© Martin Bureau / AFP

Après le levage de la voiture la plus abîmée, aucune nouvelle victime n'est à déplorer. Le bilan de 6 morts dans l'accident ferroviaire à Brétigny-sur-Orge est donc définitif. Selon la préfecture, ce dimanche matin, 14 blessés sont toujours hospitalisés.

Les opérations de levage des wagons accidentés ont commencé samedi en fin d'après-midi, elles doivent se poursuivre aujourd'hui.
Après avoir relevé la voiture la plus abîmée, les autorités ont pu constater qu'il n'y avait aucune victime. "Nous sommes maintenant assurés qu'il n'y a pas de victimes supplémentaires" et le bilan "devient définitif, avec six décédés", a annoncé le préfet de l'Essonne, Michel Fuzeau.

4 hommes et 2 femmes ont perdu la vie dans l'accident
Selon la préfecture de l'Essonne, les six personnes tués lors de l'accident ferroviaire sont âgées de 19 à 82 ans. Selon la préfecture de l'Essonne elles se trouvaient sur le quai lorsque les wagons l'ont percuté.
Parmi elles figure, un couple d'octogénaires de Brétigny-sur-Orge, deux  jeunes hommes originaires d'Etampes et un homme et une femme originaire de LImoges.

De nombreux blessés pris en charge
Le responsable du SAMU de Paris, le professeur Pierre Carli, a annoncé samedi que le pronostic restait "réservé pour deux blessés". Il a aussi précisé que "neuf urgences absolues" et "51 urgences relatives" avaient été recensées. Il ajouté que "70 personnes avaient été prises en charge par des cellules d'urgence médico-psychologiques".
Selon le préfet, Michel Fuzeau, 14 blessés sont encore hospitalisés."Une hospitalisation de longue durée est prévue pour six d'entre eux".





En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.