Départementales 2015 : l'Essonne, terre du premier ministre Manuel Valls, passe à droite

© Isabelle Audin/France3 Paris
© Isabelle Audin/France3 Paris

C'est un coup dur ou plutôt un symbole : au soir du second tour de ces élections départementales, l'Essonne change de majorité et bascule à droite.

Par Christian Meyze

Même si, depuis le premier tour du scrutin, dimanche 22 mars, on savait que la situation en Essonne se jouerait sur un fil, la nouvelle, ce soir, est un gros revers pour le PS, mais aussi pour le premier ministre Manuel Valls. Non seulement l'Essonne est son département : il a été le maire d'Evry pendant de longues années (10 ans), député, jusqu'à son entrée au gouvernement, mais de plus, le premier ministre s'est particulièrement investi dans cette campagne. Comme chef de file de la majorité gouvernementale bien sûr et c'est son rôle constitutionnel. Mais de surcroît Manuel Valls avait choisi de lancer cette campagne et de mener sa croisade contre le Front National depuis l'Essonne plus qu'ailleurs. Il a pris soin de venir à plusieurs reprises en Essonne au cours de la campagne.

Sur le même sujet

Les + Lus