• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Essonne : un enseignant recruté sur un site de petites annonces

L'annonce a été publiée par les parents d'élèves pour recruter le professeur manquant. / © Capture d'écran
L'annonce a été publiée par les parents d'élèves pour recruter le professeur manquant. / © Capture d'écran

Selon Essonne Info pour pallier l'absence d'un professeur de sciences de la technologie depuis septembre 2013, les parents d’élèves du collège Henri Wallon, à Vigneux-sur-Seine, ont recruté eux-même sur le Bon Coin.

Par Valentine Ponsy

On le sait on trouve de tout sur internet et on peut même trouver un poste dans l'éducation nationale. Le site d'Essonne Info rapporte cette information insolite. L'annonce a été publiée le 13 novembre dernier : une offre de CDD pour un agent de maîtrise/bac+3 avec des connaissances scientifiques pour un poste à temps partiel de douze heures. 
Il s'agissait en fait de pourvoir un poste de professeur de sciences de la technologie au Collège Henri Vallon à Vigneux-sur-Seine (91). Une initiative prise par les parents d'élèves après deux mois et demi d'absence du professeur en charge de quatre classes de 3ème et de deux classes de 4ème. 

Alertés les élus locaux s'étaient bien mobilisés mais sans succès. La sénatrice PS de l’Essonne et conseillère générale Claire-Lise Campion (canton d’Etréchy) a écrit au directeur académique des Services de l’Education Nationale Essonne. Le député-maire de Yerres, Nicolas Dupont-Aignan (DLR), a également fait part de son soutien, au même titre que le député et conseiller général du canton de Ris-Orangis, Thierry Mandon (PS).

C'est finalement la démarche des parents qui a abouti et permis d'accélérer le recrutement. Dès le lendemain de la publication de la petite annonce, les candidatures ont commencé à arriver. Un postulant a rapidement mis en relation avec l’académie via les parents d’élèves, a retenu l’attention du collège.
Le nouveau professeur devrait prendre son poste dès lundi 25 novembre et les élèves pourront enfin commencer leur programme.

Sur le même sujet

150 migrants évacués du parc de la Villette, où ils campaient « pour être visibilisés »

Les + Lus