• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Grigny : des policiers ciblés par des tirs de mortier, un fonctionnaire brûlé au bras

L’enquête a été confiée à la sûreté départementale de l'Essonne (illustration). / © PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP
L’enquête a été confiée à la sûreté départementale de l'Essonne (illustration). / © PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP

Des policiers ont été pris pour cible dimanche par des tirs de mortier, dans le quartier de Grigny 2, en Essonne. Brûlé au niveau du bras droit, l’un des fonctionnaires est « atteint de surdité » et « reste très choqué ».

Par France 3 Paris IDF

L’affrontement a éclaté dans le secteur de Grigny 2, en Essonne, dimanche. Des policiers ont été « violemment pris à partie » dans le quartier, en début d'après-midi, d’après la police nationale.
Au cours de l’incident, l’un des fonctionnaires a même été « brûlé au bras droit suite à un tir de mortiers dans sa direction », toujours selon la police. « Il est atteint de surdité et il reste très choqué », est-il aussi précisé.

L’un des policiers a tiré pour se dégager

Tout est parti d’un refus d'obtempérer de la part d'un conducteur, comme le raconte Le Parisien. Les agents ont donc suivi la voiture, jusqu’à ce que ses occupants l’abandonnent.

Les policiers ont ensuite reçu des tirs de mortier en s’approchant du véhicule, qui contenait des stupéfiants comme l’indique LCI. L’un des fonctionnaires, blessé au bras, a alors fait usage de leur arme, tirant à plusieurs reprises – sans faire de blessé – pour se dégager.

Une enquête a été ouverte et confiée à la sûreté départementale de l'Essonne.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Ces élèves de terminale qui ne peuvent pas redoubler dans leur lycée

Les + Lus