L'Essonne entame une très lente décrue

L'Essonne est légèrement sortie de son lit à Ormoy (Essonne) / © France 3 Paris / William Van Qui
L'Essonne est légèrement sortie de son lit à Ormoy (Essonne) / © France 3 Paris / William Van Qui

L'eau est montée très haut cette nuit dans le secteur de Corbeil-Essonnes, mais les inondations sont mineures. La rivière est néanmoins toujours sous surveillance, car de nouveaux orages sont attendus pour la fin de journée.

Par Cécilia Sanchez et William Van Qui

Dans le secteur de Corbeil-Essonnes, le pic de crue a été atteint au petit matin. La rivière a débordé par endroit, comme à Ormoy, atteignant 1,09 mètres à Ballancourt. Mais la catastrophe a été évitée grâce aux 400.000 m3 détournés vers les étangs et les marais voisins. 

L'Essonne entame une très lente décrue après avoir stagné toute la nuit. Ce matin, à 11h, elle atteignait 1,06 mètres et le débit de la rivière ralentissait aussi progressivement.

Après les inondations, le débordement des égouts ?

Mais la vigilance reste de mise, puisque des orages sont attendus pour la fin d'après-midi ou le début de la soirée en Essonne. Et le risque, cette fois-ci, c'est la remontée des égouts car les réseaux d'eau usagée sont complètement saturées.

Les explications de William Van Qui, à Ormoy :
L'Essonne entame une légère décrue
Après avoir inquiété une source d'inquiétude, l'Essonne entame une légère décrue. Le point avec William Van Qui.

 

Sur le même sujet

Journée de chasse en Seine-et-Marne

Près de chez vous

Les + Lus