Cet article date de plus de 5 ans

L'Essonne entame une très lente décrue

L'eau est montée très haut cette nuit dans le secteur de Corbeil-Essonnes, mais les inondations sont mineures. La rivière est néanmoins toujours sous surveillance, car de nouveaux orages sont attendus pour la fin de journée.
L'Essonne est légèrement sortie de son lit à Ormoy (Essonne)
L'Essonne est légèrement sortie de son lit à Ormoy (Essonne) © France 3 Paris / William Van Qui
Dans le secteur de Corbeil-Essonnes, le pic de crue a été atteint au petit matin. La rivière a débordé par endroit, comme à Ormoy, atteignant 1,09 mètres à Ballancourt. Mais la catastrophe a été évitée grâce aux 400.000 m3 détournés vers les étangs et les marais voisins. 

L'Essonne entame une très lente décrue après avoir stagné toute la nuit. Ce matin, à 11h, elle atteignait 1,06 mètres et le débit de la rivière ralentissait aussi progressivement.

Après les inondations, le débordement des égouts ?

Mais la vigilance reste de mise, puisque des orages sont attendus pour la fin d'après-midi ou le début de la soirée en Essonne. Et le risque, cette fois-ci, c'est la remontée des égouts car les réseaux d'eau usagée sont complètement saturées.

Les explications de William Van Qui, à Ormoy :
durée de la vidéo: 00 min 58
L'Essonne entame une légère décrue

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
intempéries météo