Nicolas Dupont-Aignan promet de quitter son poste de député en Essonne, en cas d'élection à Strasbourg

Le député de la 8e circonscription de l’Essonne, tête de liste pour Debout la France aux Européennes, promet d’abandonner son siège de représentant national, en cas d’élection.
Tête de liste aux Européennes pour son parti Debout la France, Nicolas Dupont-Aignan est le député représentant la 8e circonscription de l’Essonne.
Tête de liste aux Européennes pour son parti Debout la France, Nicolas Dupont-Aignan est le député représentant la 8e circonscription de l’Essonne. © PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP
Les promesses n’engagent que ceux qui y croient, paraît-il. Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout la France et tête de liste pour son parti aux élections européennes, au mois de mai prochain, promet d'abandonner son mandat de représentant en Essonne.

La condition : être élu à Strasbourg. En cas d’élection, le député souverainiste de la 8e circonscription de l’Essonne a en effet expliqué qu’il quitterait son fauteuil à l’Assemblée nationale, au micro de nos confrères de BFM TV.
 

L’ancien maire d’Yerres avait déjà abandonné son poste local en 2017, dans la contrainte cette fois-ci

« Un choix difficile, a concédé l’ancien maire d’Yerres (qui a dû se résoudre en 2017 à abandonner son poste local en raison de la nouvelle réglementation sur le cumul des mandats). J'ai la passion de mon pays, mais je considère que nous sommes à un moment historique européen. »

Dans les derniers sondages, la liste de Debout la France tourne autour d’un score de 7 % d'intention de vote aux Européennes du 26 mai.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections européennes politique élections