• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Une exposition retrace 100 ans de cinéma LGBT+ à l’Hôtel de Ville de Paris

L'affiche de l'exposition "Champs d'Amour, 100 ans de cinéma arc-en-ciel" / © Greg Gorman, Divine, New York City, 1987
L'affiche de l'exposition "Champs d'Amour, 100 ans de cinéma arc-en-ciel" / © Greg Gorman, Divine, New York City, 1987

L’Hôtel de Ville de Paris accueille pour trois mois une exposition gratuite sur la représentation des personnes LGBT+ au cinéma.

Par Mathilde Brugniere

Différent des autres, un film de Richard Oswald sorti de 1919, fut le tout premier long-métrage à défendre la cause des homosexuels. 100 ans se sont écoulés depuis, et l’homosexualité projetée sur les écrans est devenue banale. Mais tout ne s’est pas fait en un claquement de doigt.

C’est ce que tente d’expliquer l’exposition « Champs d’amour, 100 ans de cinéma arc-en-ciel », visible gratuitement du 25 juin au 28 septembre à l’Hôtel de Ville de Paris.

De la répression nazie jusqu’au triomphe de films LGBT+ dans les plus grands festivals, l’exposition retrace l’évolution de la représentation des personnes homosexuelles, bisexuelles et transgenres au cinéma.

Comédies, biographies, mais aussi affiches de films : l'exposition plonge le spectateur dans un univers aux couleurs de l'arc-en-ciel.

Un reportage de Frédérique Hovasse, Mustafa Tafnil et William Sabas.
 

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Seine-et-Marne – Le petit village de Flagy fait son festival dédié aux grands classiques du cinéma

Les + Lus