• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

François Fillon, Alain Juppé... Les jeunes militants mobilisés avant le second tour des primaires

François Fillon, Alain Juppé... Les jeunes militants mobilisés avant le second tour des primaires
Les soutiens des deux candidats battent le pavé pour la dernière ligne droite, avant le second tour de la primaire de la droite et du centre. Les jeunes fillonistes sont galvanisés par les chances de victoire de leur candidat. Mais dans le camp d'Alain Juppé, on ne baisse pas les bras.

Les soutiens des deux candidats battent le pavé pour la dernière ligne droite, avant le second tour de la primaire de la droite et du centre. Les jeunes fillonistes sont galvanisés par les chances de victoire de leur candidat. Mais dans le camp d'Alain Juppé, on ne baisse pas les bras.

Par France 3 Paris IDF

Pour ces jeunes militants, c'est sûr : François Fillon sera le candidat de la droite à l'élection présidentielle. A 20 ans à peine, certains suivent déjà l'ancien Premier ministre depuis plusieurs années, car, pour eux, il symbolise le renouveau du parti.

"J'aime bien la manière dont il conduit son action. On l'a suivi quand il était à Matignon... Aujourd'hui, plus que jamais, c'est l'homme de la situation", confie une militante. Mais plus encore que la méthode, c'est la personnalité de François Fillon qui semble plaire aux jeunes.

"Il est sérieux, il est là pour faire son job, être un chef d'Etat, qui n'est pas un homme politique. C'est ça qui a séduit beaucoup de jeunes", déclare un autre militant pro-Fillon.

François Fillon "sérieux", Alain Juppé "plus rassembleur"

Dès 7h30 jeudi matin, les militants pro-Juppé ont également distribué des tracts devant le métro, après avoir collé des affiches la nuit dernière. Pour eux, Alain Juppé est moins conservateur que François Fillon, et "plus rassembleur".

"Il a fait des propositions concrètes, par rapport aux résidences universitaires, les cotisations sociales...", explique un sympathisant de l'ancien Premier ministre. Malgré le retard du premier tour, les militants pro-Juppé y croient toujours et estiment qu'ils n'ont rien à perdre.

Sur le même sujet

À Bagnolet, même les agents municipaux déversent les déchets dans une décharge sauvage

Les + Lus