La gare Montparnasse totalement paralysée par une panne dimanche après-midi

© Lionel Bonaventure/AFP Photos
© Lionel Bonaventure/AFP Photos

La circulation des trains est totalement interrompue depuis le début de l'après-midi ce dimanche 3 décembre à la gare Montparnasse à la suite d'une panne

Par Christian Meyze

"Nous demandons aux voyageurs de repousser leur voyage", précise la SNCF il y a quelques dizaines de minutes, sans pouvoir indiquer quand la panne serait résolue. Signalons néanmoins que la communication par les hauts-parleurs de la gare, à destination des voyageurs présents, leur indiquait qu'il n'y aurait aucun train jusqu'à la fin de la journée.

Pas de chance, décidemment, pour la SNCF : il y a quelques jours, la compagnie ferroviaire nationale avait annoncé qu'elle engageait des investissements pour améliorer l'information des voyageurs et usagers lorsqu'il y a des problèmes sur ses trains. La décision semblait être une conséquence de la panne technique survenue en juillet dernier, à Montparnasse justement, qui avait paralysé la gare pendant trois jours.

Ce dimanche 3 décembre, la compagnie explique que "le trafic est totalement interrompu en raison d'une perte de télécommande des installations de sécurité".
Cependant, la SNCF assure qu'elle peut assurer les liaisons vers Nantes, Bordeaux et Rennes à partir de la gare d'Austerlitz et à raison d'un train par heure aller-retour.

Il semble que des travaux menés à la sortie (ou à l'entrée selon le sens de voyage) du faisceau de voies pour Montparnasse aient engendré une panne sur un aiguillage ou sur la commande électronique de l'aiguillage.

Sans surprise, les réactions sont très très nombreuses sur les réseaux sociaux, Twitter en tête. Nombreuses, émanant de voyageurs en "détresse" qui s'interrogent sur la manière de rentrer de week-end pour pouvoir aller travailler demain lundi
Réactions violentes, agressives comme toujours, de la part de voyageurs exaspérés par les incidents à répétition, mais aussi de certains qui semblent en vouloir à la terre entière à la moindre occasion. 
Ainsi, l'ancien ministre de l'agriculture, ancien porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll, sarthois et donc usager régulier de la gare Montparnasse, était cet après-midi parmi les voyageurs bloqués à la gare. Vers 15 heures, il a, comme beaucoup d'autres, posté un simple tweet à la recherche d'informations.

Ce simple geste a suffi à déchaîner les "twittos"


 

 

Et ainsi de suite ... on pourrait continuer ainsi à l'infini. C'est aussi l'une des facettes, affligeantes, des réseaux sociaux

 

Sur le même sujet

Incinérateur de Vaux-le-Penil Procès

Près de chez vous

Les + Lus