Gilles Lellouche parrain des Illuminations des Champs-Elysées !

L’annonce a été faite aujourd'hui lors d'une conférence de presse: l'acteur/réalisateur/scénariste prend la suite de Tahar Rahim et Clara Luciani. C’est donc lui qui appuiera sur le bouton le 19 novembre prochain pour illuminer les Champs. En 30 ans de carrière, Gilles Lellouche s'est imposé comme l'une des figures les plus polyvalentes et respectées du cinéma français.

Mâchoire au carré, grosse voix rocailleuse et carrure massive : difficile de passer à côté de Gilles Lellouche sans le remarquer. Son physique lui a récemment permis d’incarner à son tour le personnage d’Obélix, prenant ainsi le relai de Gérard Depardieu dans ce rôle mythique.

La mère de Gilles Lellouche était une chanteuse de gala, catholique, bretonne d’origine irlandaise. Son père, un juif, pied noir, était d’abord maçon, puis bijoutier et chef comptable.

Le natif de Savigny-sur-Orge commence sa carrière d'acteur dans les années 90 dans des petits rôles au cinéma, mais à partir de 2003 et le film « Jeux d’enfants » (un rôle que Guillaume Canet lui a permis de décrocher en mentant sur ses capacités à jouer au foot…) , il devient un visage familier dans le monde de la comédie française. Ses rôles dans des films comme "Les Petits Mouchoirs" (2010) et sa suite "Nous finirons ensemble" (2019) ont conquis le public. Il enchaîne également les rôles variés, avec une capacité étonnante à incarner des personnages très différents et à naviguer entre différents genres cinématographiques, que ce soit dans des comédies légères comme "Les Infidèles" (2012) aux côtés de Jean Dujardin, ou dans des films dramatiques comme « Bac Nord », gros succès au box-office de l’année 2020.

Le succès aussi en tant que réalisateur

Lellouche connaît également un succès fou en tant que réalisateur. En 2010, il avait fait des débuts prometteurs avec "Narco", (coécrit et co-réalisé avec Tristan Aurouet), mais c’est 8 ans plus tard qu’il rencontre la reconnaissance massive du public en écrivant et en réalisant "Le Grand Bain" (2018). Cette comédie dramatique qui raconte l'histoire d'un groupe d'hommes d'âges différents décidant de former une équipe de natation synchronisée masculine fait un carton dans les salles et attire plus de 3 millions de spectateurs. Carton critique aussi qui vaut à ce film de récolter 9 césars lors de la cérémonie 2019.

Un artiste aux talents polyvalents qui aura la lourde tâche d’appuyer sur le bouton pour illuminer la plus belle avenue du monde le 19 novembre prochain (et ce sera en direct sur France 3 Paris Île-de-France).

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité