• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Châtillon : polémique autour de la construction d'une école sur un terrain pollué

Une nouvelle école doit être bâtie quartier de l'Aérospatiale à Châtillon dans les Hauts-de-Seine. Mais ce projet suscite inquiétudes et polémiques. Le terrain, ancien site de la société Stella, est pollué au mercure. C'est un habitant du quartier qui a alerté les conseillers municipaux écologistes.

Par Emmanuelle Hunzinger

L'école doit être construite à l'angle du boulevard Félix Faure et de la rue Gay Lussac sur les anciens terrains de la société Stella. Mais le terrain est pollué au mercure. Ce projet suscite inquiétudes et polémiques à quelques jours des élections municipales.
C'est un habitant du quartier qui a découvert cette pollution et qui a alerté des élus Europe-Ecologie-Les Verts.
Une étude effectuée à la mi-décembre a révélé que les remblais du terrain sont contaminés par du mercure. Pour éviter toute contamination des futurs élèves et personnels de l'école, l'étude préconise d'isoler les bâtiments en les surélévant ou en les protégeant à l'aide une "géomembrane", sorte de bâche synthétique. C'est cette dernière solution qui a été retenue par la mairie.
"Un cache misère" selon l'opposition municipale. Martine Gouriet, opposante socialiste au maire UMP Jean-Pierre Schosteck demande un retraitement définitif des sols. Tout comme Jérôme Desquilbet, élu écologiste au conseil municipal.
Devant l'ampleur de la polémique, la mairie va lancer une nouvelle étude des sols.
Une réunion publique devrait être organisée en avril pour expliquer aux habitants du quartier et aux parents d'élèves la nature des travaux.

Sur le même sujet

Seine-et-Marne : deux autruches retrouvées mortes à la ferme de Montmachoux, trois autres animaux disparus

Les + Lus