• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Education : rentrée perturbée dans deux établissements d'Asnières et de Colombes dans les Hauts-de-Seine

© F3
© F3

Les collégiens et lycéens ont fait lundi leur rentrée et découvert les premiers effets de la réforme contestée du bac, comme l'abandon des séries (L, ES et S) en classe de Première cette année. A Colombes et Asnières, les établissements dénoncent un manque de moyens et sont en grève ce mardi matin.

Par France 3 IDF / EB

Porte close à Asnières, les professeurs du lycée Auguste Renoir ont voté la reconduction de la grève ce matin à l'unanimité sauf cinq enseignants qui se sont abstenus. Interrogé par l'AFP Jean-Rémi Girard, président du Snalc et enseignant dans ce lycée dénonce "l'impossibilité d'assurer la rentrée scolaire dans des conditions satisfaisantes". Il explique "le proviseur a accueilli les élèves en leur donnant leurs emplois du temps, la vraie rentrée sera mercredi. D'ici là, on verra ce que donnent les discussions avec le directeur académique".

A quelques kilomètres de là, dans cet établissement de Colombes, des banderolles sont installées sur la facade du bâtiment du collège. Ici aussi les enseignants dénoncent un problème des classes surchargées et un manque de moyens, le collège est en grève et fermé.
 
A Colombes et Asnières, des établissements dénoncent un manque de moyen et sont en grève ce mardi matin.


En Seine-et-Marne, les parents occupent l'école et réclament que la décision du rectorat de fermer des classes soit annulée. Ils pensent que les classes de niveaux proposées ne sont pas homogènes et ne permettent pas à leurs enfants de travailler dans de bonnes conditions. Les 83 enfants de cette école sont repartis dans trois classes, un CP-CE2, un CE1-CM1et enfin un CE2-CM2.

Sur le même sujet

A Colombes et Asnières, des établissements dénoncent un manque de moyen et sont en grève ce mardi matin.

Les + Lus