Gérald Darmamin menace de porter plainte contre le maire EELV de Colombes après ses propos sur les forces de l'ordre

Patrick Chaimovitch a comparé la police actuelle à celle du régime de Vichy dans un discours prononcé le 19 juillet dernier. Des propos auxquels a réagi le ministre de l'Intérieur ce dimanche sur Twitter.

Le ministre de l'Intérieur a qualifié ces propos de "scandaleux et insupportables".
Le ministre de l'Intérieur a qualifié ces propos de "scandaleux et insupportables". © /MAXPPP
La polémique a pris de l’ampleur, jusqu’à faire réagir le ministre de l’Intérieur. Le 19 juillet dernier, le nouveau maire de Colombes dans les Hauts-de-Seine, Patrick Chaimovitch (EELV) a comparé les forces de l’ordre actuelles à la police de Vichy. Alors qu’il annonçait le soutien de sa ville envers les sans-papiers et l’accueil d’une soixantaine de migrants, l’élu a déclaré : "Les gendarmes français qui ont obéi aux ordres de leurs supérieurs en mettant en œuvre la rafle du Vel d'Hiv, et d'autres rafles encore après et ailleurs, sont les ancêtres de ceux qui aujourd'hui, avec le même zèle, traquent les migrants, les sans-papiers, les déboutés des droits humains". Dans un tweet publié ce dimanche, Gérald Darmanin a alors jugé ces propos "scandaleux et insupportables". Le discours, prononcé en marge des commémorations de la rafle du Vel d’Hiv, a été confirmé le lendemain par Patrick Chaimovitch sur son compte Twitter. "J’ai tenu à faire le lien entre la rafle du Vel d’Hiv et d’une part tous les génocides avant et après le nazisme ; d’autre part les migrants pourchassés partout en Europe parce qu’ils sont différents". Suite à ces propos, les syndicats de police ont alors réagi avec virulence, exprimant un "dégout profond à l’écoute des paroles de cet édile". "C’est une honte et une insulte à la mémoire de la rafle du Vel d’Hiv" a écrit Police Synergie sur son compte Twitter. Le Syndicat des Commissaires de la Police Nationale a quant à lui jugé que le maire était "la honte de la République et déshonore son mandat". Ce dimanche, Gérald Darmanin est alors intervenu, annonçant son intention de porter plainte contre Patrick Chaimovitch si ses propos étaient confirmés.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
police société politique gérald darmanin
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter