À Issy-les-Moulineaux, les animaux ont aussi très chaud

Publié le Mis à jour le
Écrit par Marc Taubert
Les employés des Bergeries d'Issy ont déplacé leurs animaux pour les protéger de la chaleur.
Les employés des Bergeries d'Issy ont déplacé leurs animaux pour les protéger de la chaleur. © Marc Taubert - France 3 Paris Ile-de-France

Les Bergeries d'Issy, une ferme pédagogique d'Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine), a pris des mesures exceptionnelles pour protéger les animaux de la chaleur, alors que les températures ont dépassé la barre des 40 degrés ce vendredi 31 juillet.

Plus de 30 degrés à l'ombre à midi. Rare sont les promeneurs à sortir et venir visiter les Bergeries d'Issy situées à Issy-les-Moulineaux dans les Hauts-de-Seine, gratuites pour l'occasion. Une mère et sa fillette ont tout de même fait le déplacement, des habituées.

"Nous venons souvent, cela permet à ma fille de rencontrer les animaux. Elle les aime tous, elle a juste peur des moutons qui sont plus grands qu'elle", raconte Marion. Cela tombe bien, ce jour, les moutons, comme la plupart des animaux, ont été mis à l'abri pour faire face à ces températures exceptionnelles. Il reste tout de même les poules Cochin, imposantes avec leurs plumes, les seules qui en possèdent aussi sur les pattes.
durée de la vidéo: 01 min 27
Ferme pédagogique ©France 3 Paris Ile-de-France
 

Dispositif de protection face aux chaleurs

Ainsi, la quinzaine de moutons et les deux chèvres ont été évacués à un kilomètre vers un lieu moins exposé au soleil et ombragé : quelques centaines de mètres carrés de verdure qui appartiennent au Séminaire Saint-Sulpice qui prête cet endroit situé en plein cœur de la ville. Un havre de paix pour les moutons et chèvres.

"On fait des rotations pour que les animaux puissent passer un mois à chaque fois, généralement par paires ou par quatre pour changer un peu d'environnement, ne pas être en contact du public tout le temps et avoir de l'espace", explique Cécile Fessler, employée par les Bergeries d'Issy.
Les températures du jour nécessitent une attention particulière. "On change les eaux plusieurs fois par jour. Une eau qui est en plein soleil, c'est comme pour nous, cela donne moins envie si elle devient bouillante. L'animal a moins envie de boire même si cela hydrate correctement", poursuit-elle.

Une attention particulière est apportée au bien-être des animaux : ne pas les laisser seuls et respecter la logique du troupeau. D'autre part, les naissances sont davantage surveillées pour ne pas multiplier le nombre de bêtes et leur donner un espace respectable à tous.
 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.