Municipales : alors que l’héritage des Balkany résiste à Levallois, une alternance reste-t-elle possible ?

Agnès Pottier-Dumas (soutenue par les Balkany) en campagne à Levallois, le 26 Fevrier 2020. / © IP3 PRESS/MAXPPP
Agnès Pottier-Dumas (soutenue par les Balkany) en campagne à Levallois, le 26 Fevrier 2020. / © IP3 PRESS/MAXPPP

A l’issue du premier tour, Agnès Pottier-Dumas, soutenue par les Balkany, est arrivée en tête à Levallois. Alors que le couple vient d’être démis de son mandat et que les opposants espèrent l’alternance, trois autres listes peuvent se maintenir au second tour.

Par PDB / France 3 PIDF

Est-ce vraiment la fin de l’ère de Patrick et Isabelle Balkany à Levallois-Perret ? La liste soutenue par le couple, menée par Agnès Pottier-Dumas (Union de la droite), a en tout cas bien résisté dans les urnes à l’issue du premier tour des élections municipales dimanche. La candidate, qui a réagi sur Twitter en expliquant vouloir continuer à rester "fidèle à notre ligne, dans la continuité", a en effet obtenu un score de 34,6 % des suffrages exprimés, arrivant ainsi en tête.
Dans cette commune des Hauts-de-Seine où les résultats étaient particulièrement scrutés après la démission forcée des époux Balkany, et où 49 sièges sont à pourvoir, l’héritière de la municipalité actuelle se positionne ainsi devant l'opposant historique : Arnaud de Courson (Divers droite), à 20,79 % des voix. Deux autres listes d’opposition sont également en ballotage, en vue du second tour.
Maud Bregeon (LREM), troisième, a obtenu 15,03 % des suffrages. Lies Messatfa (Divers centre), en quatrième position, a enregistré un score de 14,24 %. Suivent enfin la liste d’union de la gauche, portée par Frédéric Léger, avec un score de 7,39 % des voix, puis Sylvie Ramond (Divers droite) avec 6.19 % et Philippe Coste (Rassemblement National) avec 1.72 %.

L’héritage des Balkany résistera-t-il malgré les condamnations judiciaires ?

L’abstention pour cette élection particulièrement suivie par les médias nationaux s’est élevée 55,21 %, dans un contexte d’épidémie de Covid-19.
Pour ce qui est du second tour, la liste soutenue par les époux Balkany pourrait profiter d’une opposition divisée, avec trois listes face à elle. Et si Agnès Pottier-Dumas obtient un score bien inférieur à ceux de Patrick Balkany (élu dès le premier tour en 2014, avec 51,56 % des voix), l’héritage du couple semble avoir bien relativement résisté face aux condamnations judiciaires. "Les Levalloisiens ont choisi la continuité et la modernité à Levallois, a d'ailleurs commenté Isabelle Balkany sur Twitter. Ils ont rejeté massivement à la fois une opposition inutile depuis 25 ans et les nouveaux venus dans la commune !"
Isabelle et Patrick Balkany ont été démis de leur mandat il y a tout juste une dizaine de jours, début mars : le deuxième adjoint au maire, Jean-Yves Cavallini, avait ainsi provisoirement pris la tête de la mairie. Patrick Balkany était peu avant sorti de prison, mi-février.

► Consultez les résultats de votre commune sur franceinfo.





 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus