Remaniement : Gabriel Attal nommé Premier ministre, les Vanvéens sont "honorés"

Depuis 12h25 ce mardi, c'est officiel : Gabriel Attal est le nouveau Premier ministre nommé par le président de la République Emmanuel Macron. Si cette nomination du conseiller municipal de Vanves fait la fierté du maire Bernard Gauducheau, elle est aussi saluée par les habitants.

"On a confiance en lui" , répondent les Vanvéens à l'annonce de la nomination de Gabriel Attal au poste de Premier ministre. Les habitants de cette commune des Hauts-de-Seine n'ont pas tous croisé l'ancien conseiller municipal de l'opposition, qui siège depuis 2014. Mais ils reconnaissent son travail rigoureux et son dynamisme.

"Il est souvent présent dans les fêtes de quartier", "c'est quelqu'un de rationnel, dynamique et sérieux dans son travail au conseil municipal"... Les quelques passants qui bravent le froid et la neige ce mardi, pour quelques courses dans le centre-ville, sont unanimes. Bernard Roche, conseiller municipal de la majorité, est également de cet avis : "Même si on ne partage pas les mêmes opinions, Gabriel Attal est un homme à l'écoute et abordable, toujours réactif et brillant".

 

Admiré par ses partisans et ses détracteurs

Depuis la démission d'Elisabeth Borne hier soir, les rumeurs l'annonçaient comme grand favori à sa succession. A 34 ans, ce fervent macroniste devient le plus jeune chef du gouvernement sous la 5e République, il en était déjà le plus jeune ministre de l'Education Nationale avant ce dernier remaniement. Egalement ancien député de la 10e circonscription des Hauts-de-Seine, ce natif du département francilien peut être audacieux. Selon les commentateurs politiques, il dispose d'un bon carnet d'adresses constitué en un temps record, et ses talents de communicant ne sont plus à prouver.

Son expérience et son parcours impressionnent ses partisans comme ses détracteurs. Si son ambition vise les hautes institutions du pays, il s'implique également sur le plan local : "Je mesure tous les jours, dans mes déplacements, l’importance d’être un élu local et d’avoir un ancrage dans une ville. C’est le mandat qui permet d’être au plus proche de la réalité", déclarait-il au Parisien en 2020.

"Gabriel Attal a toujours tenu son mandat municipal jusqu'à sa nomination"

Bernard Gauducheau, maire de Vanves, le confirme. " Gabriel Attal a toujours tenu son mandat municipal jusqu'à sa nomination au poste de ministre de l'Education Nationale", indique-t-il. Le maire de la ville a apprécié travailler avec cet homme "très coopératif et constructif". Il reconnait ses "grandes qualités, et ne peut être qu'honoré par la nomination d'un élu qui a toujours eu une attention particulière sur la commune".

Gabriel Attal a en effet permis à la Ville de Vanves d'obtenir une dotation financière de l'Etat octroyée aux communes fragilisées par la crise de l'énergie. Bernard Gauducheau lui a confié un autre dossier local : "un projet de déménagement du tribunal de proximité occupant actuellement un bâtiment municipal en mauvais état, pour l'installer dans l'ancien centre des impôts de Vanves", un édifice public vacant depuis plusieurs mois.