RER E : la nouvelle gare de Nanterre-la-Folie desservie à partir de lundi

Après des années d'attente, le prolongement du RER E vers l'ouest se concrétise. Le nouveau terminus aura lieu 8 km plus loin, à Nanterre-la-Folie, dans les Hauts-de-Seine. Mais dans un premier temps, le service fonctionnera de manière réduite.

Inauguration ce vendredi 3 mai, mise en service lundi 6 mai. Ces 8 kilomètres de tunnel entre Haussmann-Saint-Lazare et Nanterre-La Folie, avec une gare monumentale sous La Défense, constituent probablement le dernier grand tunnel ferroviaire creusé sous Paris, à 35 mètres de profondeur, assure la SNCF.

"Notre gros défi a été de faire un chantier en zone hyper-dense", explique Xavier Gruz, directeur du projet pour SNCF Réseau. La station Neuilly-Porte Maillot a par exemple dû être construite dans un sous-sol saturé avec la ligne 1 du métro, le RER A, mais aussi le parking du Palais des Congrès et le plus gros réseau de fibre optique européen qui alimente La Défense.

Cependant, dans un premier temps, il ne roulera qu'entre 10h et 16h en semaine et jusqu'à 20h le week-end, au rythme d'un train tous les quarts d'heure.

Les retards de livraison des RER NG construits par Alstom empêchent SNCF Transilien de déployer un service complet. "Une fois qu'on aura les 34 rames, on pourra élargir l'offre de transport et arriver à la cible de 16 trains par heure en heure de pointe sur le tronçon central", assure Benoit Casagrande. Théoriquement à la fin de l'année.

Pour le moment, Transilien ne dispose que de 14 rames. Mais la SNCF tenait à ouvrir quoi qu'il arrive avant les Jeux olympiques, même s'il ne s'agit pas d'une ligne vitale pour la compétition.

Doubler le nombre de passagers

"C'est un projet majeur pour la SNCF et l'un des plus complexes qu'on ait pu réaliser", a confié le directeur de la mise en exploitation du prolongement, Benoit Casagrande, le comparant à la construction d'une ligne à grande vitesse.

"Les Franciliens récoltent enfin le fruit des investissements de la Région. Ça va changer la vie de 600 000 personnes et ça participe au fleuron de l'industrie française", s'est enthousiasmé le PDG de SNCF Voyageurs, Christophe Fanichet.

À terme, le RER E transportera 600 000 voyageurs par jour au lieu des 370 000 actuels, estime la SNCF. Il doit soulager le RER A de 15% de ses voyageurs et les RER B et D de 12% sur leurs tronçons centraux à Paris intra-muros.

Il deviendra aussi le RER le plus rapide, avec une vitesse de 120 km/h dans le tunnel reliant Saint-Lazare à Nanterre en 11 minutes.

Dans le quartier d'affaire, la gare creusée sous le Centre des nouvelles industries et technologies (Cnit) occupe l'équivalent d'une tour Montparnasse couchée par terre.

Explosion de la facture

Des prouesses techniques qui ont rencontré leur lot d'aléas, comme lorsqu'un forage de reconnaissance a percé une paroi du RER A fin 2017, entraînant l'interruption du trafic pendant trois jours sur la ligne la plus fréquentée d'Europe.

L'ouvrage final, dont la livraison était prévue fin 2022, ouvrira finalement avec 16 mois de retard, en grande partie à cause de la pandémie de Covid-19 qui a désorganisé le chantier, selon SNCF Réseau.

Le budget a lui aussi dérivé. Le projet Eole (pour Est Ouest Liaison Express) est désormais évalué à 5,4 milliards d'euros, contre 3,7 milliards annoncés au démarrage.

Cela comprend l'extension de la ligne après Nanterre, jusqu'à Mantes-la-Jolie (Yvelines), dont l'ouverture est attendue fin 2026.

Le prolongement de la ligne 11 du métro doit suivre début juin, puis surtout celui de la ligne 14, colonne vertébrale des transports pendant les Jeux, à la fin du même mois.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité