Hauts-de-Seine : le corps de l’étudiante malgache disparu a été retrouvé dans la Seine

© PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/MAXPPP
© PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/MAXPPP

Le corps de la jeune étudiante de 23 ans disparu, depuis le 8 janvier dernier, a été repêché dans la Seine à  Bougival dans les Yvelines (78).

Par France Montagne

Elle n'avait plus donné de nouvelles à ses proches depuis le 8 janvier dernier.
Andotiana avait 23 ans, elle était étudiante en master de sociologie à Nanterre et résidait à Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine). 

D'origine malgache, la jeune fille était arrivée en France en 2016 et travaillait le week-end dans une crêperie de Boulogne-Billancourt.
L'enquête avait été confiée à la police judiciaire de Paris. 

Selon Le Parisien, " le corps de la jeune étudiante de Nanterre (Hauts-de-Seine) d’origine malgache a été retrouvé dans la Seine à Bougival (78) le 4 février dernier.

Son père et son beau-père, venus de Madagascar le 31 janvier, n’ont appris la nouvelle que ce mercredi en fin d’après-midi.
Il a en effet fallu dix jours aux enquêteurs pour confirmer son identité.
 
 

Ses proches avaient ouvert une page Facebook avec son signalement dans l’espoir de la retrouver.

L’autopsie a conclu à une mort par noyade.
L’hypothèse du suicide est privilégiée par la brigade de recherche des personnes disparues, en charge de l’enquête. 
 

Sur le même sujet

Les + Lus