Impôt 2024 : que risque-t-on si on oublie de déclarer ses revenus ?

Avez-vous rempli votre déclaration de revenus ? Attention, en Île-de-France, il ne vous reste plus que deux jours, le 6 juin à 23 heures 59, pour la remplir. Oublier de déclarer ses revenus peut vous exposer à de lourdes majorations de l'impôt. On vous explique.

Avis aux étourdis ! Phobiques administratifs, à vos stylos ou plutôt à votre écran et votre souris. Le service de déclaration en ligne est ouvert depuis le 11 avril, et il ne vous reste plus que quelques jours pour finaliser votre déclaration. La date limite en Île-de-France est fixée au jeudi 6 juin à 23 heures 59.

Au-delà de cette date, il est toujours possible de "faire vos impôts" en retard, mais l'administration fiscale a mis en place un système de majoration progressive de l'impôt sur le revenu, indique le site service-public.fr.

Les pénalités en cas de retard

Trois cas de figure y sont détaillés :

►Si vous avez laissé passer la date limite, vous paierez une majoration de 10 % du montant de votre impôt et cela, si vous n'avez pas reçu de relance.

►Si vous recevez une mise en demeure, (lettre recommandée), la majoration passe de à 20 %. Il vous faudra payer vos impôts dans les 30 jours à compter de la relance.

►Et enfin si vous mettez plus de 30 jours à y répondre, la majoration passe à 40 %.

Intérêts de retard

Le site service-public mentionne aussi une autre pénalité : les intérêts de retard. Le coût de ces intérêts monte à 0,2% par mois, soit 2,4% par an. Ils s'ajoutent à la majoration de 10%.

 

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Paris Ile-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité