Cet article date de plus de 9 ans

Création d'emplois : l'Ile-de-France mal classée

La région est 19e du palmarès établi par le cabinet Trendeo. En 2 ans, elle a perdu 0,13% de sa population active.
© f3

L'étude se base sur l'évolution de l'emploi entre 2009 et 2011.

En Ile-de-France, la création d'emplois en 2010 et 2011 ne compensent pas les lourdes pertes de 2009. Au total, sur la période, la région a perdu 7086 emplois.

Selon l'Observatoire de l'investissement Trendeo, auteur de cette étude, "ce mauvais positionnement résulte du secteur conseil et services, qui a supprimé des emplois en Ile-de-France alors qu'il en a créé dans l'ensemble de l'économie. C'est ensuite l'impact des réductions d'emploi dans l'administration qui a frappé la région capitale. Enfin, les centres d'appel ont également supprimé des emplois en Ile-de-France alors qu'ils en ont créé globalement."

L'étude souligne également le dynamisme du  développement de logiciel avec un solde net de + 23 000 emplois entre 2009 et 2011 en France. Trois villes franciliennes bénéficient notamment de cette manne : Paris, Boulogne-Billancourt et Versailles avec, pour chacune, plus de 1000 emplois nets dans ce secteur.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
emploi