Cet article date de plus de 9 ans

Paris : halte aux deux-roues mal garés !

La police souhaite mettre fin au stationnement sauvage des deux-roues dans la capitale.
© DR

Fini les motos ou les scooters garés sur les trottoirs parisiens ! Est-ce le mot d'ordre au sein de la Préfecture de police ? En tous les cas les verbalisations et les enlèvements des 2 roues par la fourrière sont en forte augmentation. Un phénomène lié au manque de places de stationnement réservés aux 2 roues. 

La verbalisation des motos et scooters garés sur les trottoirs parisiens n'est pas récente, tout conducteur de 2 roues le sait, mais le nombre de PV et d'enlèvements pour stationnement sauvage a explosé ces dernières années. En 2010, on comptait 3150 enlèvements par la fourrière, en 2011, 8800....

Des verbalisations en hausse qui s'expliquent notamment par le manque de places de parkings spécifiques et la forte augmentation des 2 roues dans la capitale.

Pour éviter les bouchons, les Parisiens ont délaissé la voiture au profit du scooter et de la moto. Selon la Mairie de Paris, les 2 roues représenteraient  aujourd'hui 15% du trafic, soit 80 000 immatriculations. Entre 2001 et 2011, le nombre de 2 roues a bondi de 35%.

Face à cet afflux, la Mairie de Paris a aménagé 18000 nouvelles places de parking et souhaiterait atteindre 50 000 places en 2014. Un nombre de places insuffisant pour les associations de 2 roues comme la Fédération des Motards en Colère. Selon, cette association, "il manquerait 50 000 places dans la capitale".

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
trafic routier