Cet article date de plus de 9 ans

Restructuration chez Nouvelles Frontières

Le Tour Opérateur TUI France va supprimer 484 postes. Ce plan vise surtout les 1.500 salariés de Nouvelles Frontières
video title

Restructuration à Nouvelles Frontières

L'agence de voyage TUI France va supprimer 484 postes. Ce plan vise surtout les 1.500 salariés de Nouvelles Frontières en difficulté depuis des années.

La direction du groupe TUI France (Nouvelles Frontières, Marmara, Tourinter et Aventura) a annoncé 484 suppressions d'emploi. L'appel au départ volontaire sera lancé dès le mois de juin, les premières lettres de licenciement devraient arriver au mois de juillet.

Le Comité central d'entreprise (CCE) a rendu mercredi un avis défavorable sur le plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) de la direction qui vise à assainir en particulier la situation financière chroniquement difficile de Nouvelles Frontières, principale marque du groupe TUI France.

Le plan vise en priorité les salariés de Nouvelles Frontières, qui sont près de 1.500 aujourd'hui et constituent à la fois le gros des troupes et les plus âgées, par rapport au personnel des autres tour-opérateurs du groupe.

Les salariés licenciés toucheront 1,5 mois de salaire par année d'ancienneté pour les dix premières années puis 1,4 mois de salaire au-delà de dix ans, plus une prime de 15.000 euros.

>>Voir dans la vidéo ci-contre, le sujet de Michèle Rey et de Virginie Delahautemaison.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
crise économique