• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

La Région Ile-de-France prévoit une aide d'urgence aux centres d'apprentis

© AFP
© AFP

La région Ile-de-France va débloquer une aide d'urgence pour les centres de formation des apprentis (CFA) mis à mal par la réforme de la taxe d'apprentissage de 2014, une "catastrophe", a annoncé mardi le président PS, Jean-Paul Huchon.

Par AFP

"La réforme du financement de l'apprentissage de la loi Sapin de mars 2014 fragilise gravement les CFA franciliens. Elle s'est révélée être une catastrophe car la péréquation a été mal calculée", a déploré M. Huchon, qui a déjà rencontré le ministre du Travail François Rebsamen pour l'alerter sur les effets "délétères" de cette loi et demander des rectifications.

En Ile-de-France ,78 CFA sont concernés par une baisse de la collecte de la taxe d'apprentissage de 43 millions d'euros, pour 25 d'entre eux la baisse est supérieure à 30% et pour 14 elle est supérieure à 40%, selon les chiffres de la Région. Une aide d'urgence de 1,4 million d'euros devrait être votée vendredi en séance plénière de l'assemblée régionale, le soutien à l'apprentissage étant un sujet consensuel. De plus la Région prévoit d'affecter sa part des recettes de la taxe (10 M EUR) aux CFA, a expliqué Hella Kribi-Romdhane, vice-présidente en charge de la formation.

"L'objectif du président de la République et du Premier ministre est d'atteindre 500.000 apprentis en France en 2017 dont 118.000 en Ile-de-France. Nous souscrivons à cet objectif mais je me demande comment nous pourrons l'atteindre dans ces conditions", a fait valoir M. Huchon. L'IDF compte actuellement 100.000 apprentis, et a vu leur nombre diminuer de 2% l'année dernière "car les entreprises estiment que c'est une charge", a regretté M. Huchon. Mme Kribi-Romdhane a elle mis l'accent sur les dispositifs d'accompagnement des apprentis qui permettent d'obtenir des taux de rupture de contrat (4,4%) bien de deçà de la moyenne nationale (21%).

Sur le même sujet

Violence conjugale : 150 personnes rassemblées à Seine-Saint-Denis après la mort d'une jeune femme enceinte

Les + Lus